Recherche

Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Taillons nos rosiers

par Claude Jourdan, section Roses de la SNHF

altUn des grands entretiens des rosiers est leur taille, pas seulement le rabattage à l'automne, mais la taille définitive au printemps (février, mars, suivant les régions).
Ce travail favorise les nouveaux départs, avec en ligne de mire une très belle floraison estivale pour tous types de rosier.
© Pascal Prieur

Vos sécateurs auront été au préalable désinfectés pour éviter tout risque de propagation de parasites (maladies). Si cette grande opération de taille reste la plus importante, il reste néanmoins tout au long de la saison des attentions particulières au développement et à la floraison des rosiers : suppression des rejets ou gourmands, ces jeunes pousses très vigoureuses ne portant pas les mêmes épines et les mêmes feuilles que la variété sont à supprimer immédiatement. La suppression des fleurs fanées permet de faciliter à la plante de refleurir. On coupera les tiges au-dessus d'une feuille avec cinq folioles. Un conseil pratique si vous hésitez : coupez d'abord la fleur fanée, systématiquement le bourgeon à la base de la feuille bien formé va démarrer, intervenez pour couper au-dessus, vous êtes sûr de ne pas avoir fait d'erreur.
 

trop près de l'oeil bonne coupe trop loin de l'oeil
alt alt alt

Rosiers buissons
Pour les rosiers buissons à grandes fleurs et floribunda, la taille consiste à conserver des branches jeunes et vigoureuses qui permettront de donner une ossature à la plante, retirer les vieux bois (secs) et ceux qui ont reçu des coups (binette) lors de l'entretien du massif.
Pour les rosiers peu vigoureux, taillez à 3 ou 4 yeux (extérieurs) en partant de la base du rosier ; taillez à 5 ou 7 yeux pour les plus vigoureux. Chaque pied de rosier doit donner matière à réflexion avant cette opération importante.
© Pascal Prieur

Rosiers grimpants non remontants
Par opposition aux remontants, ces rosiers ne donnent qu'une seule et magnifique floraison en mai-juin. On procédera à la taille dans le courant de juillet-août au plus tard, en ayant pris soin dès le départ de la végétation de mettre en situation les jeunes pousses souvent très vigoureuses qui serviront au rajeunissement de la plante. Il faudra au cours de l'automne suivre le développement de ces pousses et les palisser.
© Pascal Prieur

Rosiers grimpants remontants
On entend par rosier grimpant remontant un rosier qui fleurit plusieurs fois dans la saison (juin à octobre). Les nouvelles pousses qui apparaissent en cours de végétation devront être palissées sur le support afin de prendre leur forme définitive. Sur les branches déjà palissées qui auront fleuri dans l'année, taillez à 2 ou 3 yeux afin de permettre aux jeunes pousses qui vont se développer de fleurir.
© Pascal Prieur
Rosiers arbustes
C'est plus une mise en forme de la plante suivant l'espace dans lequel elle doit se développer. On supprimera les tiges âgées (brunes) au profit des jeunes pousses vertes bien vigoureuses. N'oublions pas que ces rosiers sont arbustifs, donc il faut s'interdire de les tailler à 5 ou 7 yeux. Certains rosiers arbustes fleurissent sur le bois de l'année précédente (comme 'Ferdy') : ne prévoyez alors que pas ou peu de taille pendant 3 ou 4 ans. La 5e année, rabattez-les très court. Il n'y aura pas de floraison, mais cela permet de rajeunir la plante.
© Pascal Prieur
Rosiers-tiges
© Pascal PrieurLe rosier-tige est bien souvent une variété de rosier buisson greffée sur une tige. Taillez à 20 ou 30 cm environ du point de greffe, en laissant 7 à 9 branches afin de former une coupe, et ouvrir le cœur de la plante pour faciliter le passage de l'air et du soleil sur l'ensemble du végétal. Il est impératif que la taille soit faite au-dessus d'un œil extérieur.

Rosiers couvre-sol
Ce type de rosier ne nécessite que peu d'entretien. Il faut néanmoins supprimer le bois mort qu'il fabrique facilement et tailler les longues tiges afin que chaque pied respecte l'emplacement qui lui est donné. Ces rosiers sont utilisés dans la végétalisation de talus. Là encore, prévoyez une intervention tous les 4 à 5 ans pour tailler sévèrement : cela facilite le renouvellement des pieds.
© Pascal Prieur
Conseils après la taille
Juste après la taille, nettoyez le sol en prenant soin de ramasser et brûler (surtout ne pas jeter au compost) les vieilles feuilles si cela n'a pas été fait à l'automne au moment du rabattage des rosiers.
Épandez sur la surface du sol un amendement organique que vous enfouirez légèrement avec un outil à dents. Un traitement est souvent recommandé pour faciliter la cicatrisation des plaies (bouillie bordelaise).