Recherche

Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Réaliser une haie bocagère ou champêtre

Plantation sur film plastique (Lemonnier)Il faut savoir qu’un kilomètre de haie équivaut pratiquement à un hectare de forêt. Ce sont donc des milliers d’hectares de forêt linéaire qui se sont envolés durant 30 ans. Dès les années 1980, une politique de reconstitution est née suite aux premières catastrophes en Bretagne (Morlaix). À cette époque, nous avons mis au point les techniques culturales pour produire les plants nécessaires, ainsi que les techniques de plantation pour assurer leur survie en milieu hostile. Les premières expérimentations de plantations sur plastique datent de cette période (travaux de Claude Guinaudeau, IDF).

Méthodologie de réalisation d’une haie champêtre

Choix des végétaux
En fonction des objectifs, du sol, du climat, de la région, on établit une liste des végétaux à utiliser en sachant qu’une haie n’est pas un arboretum. De 8 à 10 variétés différentes dans une même haie constituent un maximum. Les arbres dominants, plantés tous les 6 à 8 m, seront des baliveaux de 125 à 150 cm de hauteur, et les arbustes intermédiaires, de jeunes plants de 40 à 80 cm.
Travail du sol
Plus la terre aura été remuée, décompactée, nettoyée, et meilleure sera la croissance. Le travail du sol ne se fait pas la veille de la plantation, mais plusieurs semaines, voire plusieurs mois à l’avance. Le planning idéal de réalisation pourrait être le suivant :
Août-septembre
- décompactage en profondeur par sous-solage
- labour sur 1,50 m de large minimum
Octobre-novembre
- bien émietter la terre par herse rotative ou à défaut rotavator ou motobineuse. Plus la terre sera fine, et plus faciles seront la pose et la plantation.
- pose immédiate du plastique avant que la terre ne mouille. Pour faciliter cette opération sur de grandes longueurs, renseignez-vous sur les possibilités de location d’une dérouleuse de plastique.
• La plantation
Novembre à mars
Suivant le plan préalablement établi, les arbres et les arbustes sont mis en place avec le plus grand soin. Il convient de respecter les quelques règles suivantes :
1. Distance de plantation
• 6 à 8 m entre les grands arbres de l’étage dominant
• entre ces grands arbres, en alternance, les cépées et le bourrage
- sur une ligne de plantation, planter tous les 0,80 m
- sur deux lignes de plantation, planter tous les 1,25 m sur chaque ligne et en quinconce.
2. Matérialiser sur le plastique l’emplacement de chaque végétal. Faire un repère différent suivant qu’il s’agit d’un arbre, d’une cépée ou d’un arbuste de bourrage.
3. Surtout ne pas pré-distribuer les plants sur le sol. En séchant, les racines peuvent se trouver gravement nécrosées et compromettre la reprise.
4. Si le temps est très sec (vent d’est), il est conseillé de praliner les racines avant la plantation.
5. Faire une croix au couteau à l’emplacement du sujet et planter à l’aide d’une petite pelle ou, mieux, d’une houlette de jardinier. Planter en premier lieu les arbres, et ensuite les arbustes. Retirer les végétaux au fur et à mesure du sac de livraison.
6. Impérativement mettre une collerette plastique fendue au pied de chaque plante, et rabattre ensuite les bords du plastique. Cette opération est indispensable pour éviter le développement de l’herbe justement là où elle n’est pas désirée. Faire tenir le tout avec une pelletée de sable ou gravier.
7. Il est possible de rabattre les végétaux de bourrage et de cépée dès la plantation à 30/40 cm.
Variante écologique
Le plastique peut être remplacé par des paillages au sol biodégradables.
Nous citerons :
- Le plastique biodégradable (à base d’amidon ou de LPA)
- Le feutre biodégradable très bien adapté pour ce type de réalisation linéaire. Il est composé d’un mélange de fibres.
- Les dalles Isoplant, composées de fibres végétales agglomérées et comprimées, puis découpées en plaques carrées ou octogonales. La pose se fait après la plantation.
- La paille, sur 15 à 20 cm d’épaisseur. L’idéal est de la positionner plusieurs mois avant la plantation.
• Soins ultérieurs à la plantation
L’année suivante, en mars, les végétaux de cépées et de bourrage devront être rabattus à 20/30 cm afin de favoriser le développement de nombreuses branches dès la base. Plus elles seront nombreuses, et plus dense sera la haie. Les arbres, en revanche, conserveront leur dominance apicale, et l’on veillera au maintien d’une seule tête.

Télécharger l'article complet

Michel Lemonnier, pépiniériste, sylviculteur
Conférence dans le cadre de la journée à thème sur l'arbre. Alençon 2010

Voir la publication