Recherche

Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Metaleurop : gérer des sols dégradés

Contexte


Malgré des efforts considérables de réhabilitation et d’aménagements, le bassin minier Nord-Pas-de-Calais présente toujours à ce jour les stigmates d’une intense activité industrielle passée, regroupant l’extraction charbonnière, des cokeries, des usines métallurgiques et chimiques. La fermeture progressive des mines et des industries associées a marqué les paysages et laissé de nombreuses friches, parfois fortement contaminées. C’est dans ce contexte que deux fonderies de plomb et de zinc (Metaleurop Nord à Noyelles-Godault et Nyrstar à Auby) ont contaminé leur environnement par leurs rejets. Ainsi, du fait de leur procédé basé sur la pyrométallurgie, elles ont émis dans l’atmosphère des quantités considérables de poussières depuis leur installation à la fin du XIXe siècle jusqu’en 1975, date du changement de procédé industriel pour Nyrstar, et 2003, date de fermeture de Metaleurop Nord. Il en résulte une contamination massive des sols en plomb, cadmium et zinc, mais aussi, dans une moindre mesure, en arsenic, mercure, indium, antimoine, mercure, thallium, etc. (Douay et al., 2008 ; Sterckeman et al., 2002a).


Au fil du temps, ce secteur est devenu un site atelier d’un intérêt majeur, compte tenu de sa surface, de l’ampleur de la contamination des sols, des effets des polluants sur l’environnement, des impacts sanitaires sur la population, des difficultés socio-économiques et de la nécessité de mettre en place des modes de gestion durable des sols fortement contaminés (http://safir-network.com). Depuis plus de 15 ans, de nombreux travaux portent sur l’évaluation du degré de contamination des sols, la distribution spatiale des polluants dans les sols, leurs impacts sur les communautés floristiques et faunistiques et sur la santé humaine. Depuis plus récemment, les recherches intègrent l’évaluation de l’intérêt des phytotechnologies pour gérer les sols agricoles du secteur.

Contamination des sols et des productions végétales agricoles


La problématique de la contamination des sols aux alentours de l’ancienne fonderie de plomb Metaleurop Nord est connue depuis les années 1980 (Luttringer et de Cormis, 1979). Les concentrations en métaux des sols du secteur, quels que soient leurs usages, sont largement supérieures aux teneurs agricoles habituelles de la région. Il a aussi été montré que le degré d’anthropisation des sols influe parfois fortement sur leur contamination. Pour les sols agricoles, qui sont parmi les sols les moins anthropisés du secteur, la contamination est expliquée essentiellement par les retombées atmosphériques et par l’intégration des poussières métalliques aux constituants organo-minéraux. Pour les parcelles labourées, il existe une nette décroissance de la contamination des sols avec la distance aux sources de contamination.

Lire la suite...

Dr Francis Douay (ainsi que Bertrand Pourrut, Géraldine Bidar & Christelle Pruvot)
enseignant-chercheur, Groupe ISA Lille
Conférence dans le cadre de la journée à thème de Lomme-Lille 2013

Voir la publication