Recherche

Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Le rôle des insectes au jardin

Bourdon terrestreAujourd’hui, l’homme ne protège plus la nature, mais la biodiversité, la diversité du vivant. C’est la même chose dans les faits, mais cette évolution du vocabulaire trahit un changement d’approche des problèmes. Cette diversité du vivant comporte trois niveaux. Le niveau intermédiaire, celui qui vient immédiatement à l’esprit, est représenté par la variété des espèces vivantes. C’est le terrain privilégié des politiques de protection de la nature (listes d’espèces menacées, d’espèces protégées, etc.) Pour beaucoup de gens, la biodiversité se résume à la diversité des espèces vivantes.

Vue dans son ensemble, la biodiversité compose des milieux  différents en fonction des contraintes physiques et climatiques. Une lande sur terre acide et humide n’abrite pas les mêmes espèces qu’une pelouse sur terre calcaire et sèche, une forêt feuillue de plaine est très différente par sa faune et sa flore d’une forêt de résineux d’altitude. Les jardins sont des milieux très fortement soumis à une action particulière de l’homme, et de ce fait accueillent une biodiversité originale par rapport aux autres milieux anthropisés ou naturels. Étudiée à l’intérieur d’une espèce, la biodiversité se traduit également par la variété des gènes qui se trouvent dans une population donnée. Cet aspect est marginal pour le sujet dont traite cet article.

La biodiversité est représentée essentiellement par les invertébrés terrestres en général et les insectes en particulier, au niveau de la biosphère comme au niveau d’un jardin. Par exemple, selon les estimations chiffrées de deux chercheurs du Muséum de Paris, Guillaume Lecointre et Hervé Le Guyader, il y aurait actuellement :
- 1 750 000 espèces vivantes décrites (beaucoup sont encore à découvrir, mais par ailleurs il en disparaît chaque jour par la faute de l’homme)
- 1 200 000 animaux pluricellulaires
- 830 000 insectes, 75 000 araignées et groupes voisins, 12 000 mille-pattes, tous terrestres. En ajoutant les mollusques, les vers et les crustacés terrestres, les invertébrés terrestres représentent plus d’un être vivant sur 2, plus de 3 animaux sur 4 !

Par mesure de simplification, la suite du texte ne parlera que d’insectes. Il faut comprendre ce terme au sens large, équivalent à invertébrés terrestres, et donc englobant les araignées, les mille-pattes, les escargots, les vers de terre, etc. Les insectes jouent quatre rôles fondamentaux au jardin.

Vincent AlbouyVincent Albouy
Office Pour les Insectes et leur Environnement
Journées à thème jardiner autrement 2011

Lire la suite (PDF)

 

Acheter en ligne

 

FranceAgrimer alt