Recherche

Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Génétique de l'alternance de production chez le pommier

Deux mécanismes possibles par lesquels les graines pourraient affecter la floraison chez le pommierL’alternance de production est définie comme la production irrégulière d’un arbre sur plusieurs années consécutives. La principale hypothèse soustendant l’alternance est que l’excessive charge en fruits d’une année inhibe la formation de fleurs pour l’année suivante. Ce phénomène génère d’importants problèmes agronomiques pour les espèces fruitières, en réduisant la production de fruits les années de faible production (années “OFF”), et la qualité des fruits les années de forte production (années “ON”).
La taille d’hiver, l’utilisation de porte-greffes seminanisant ainsi que l’éclaircissage des fleurs et des fruits sont des pratiques culturales efficaces pour atténuer l’alternance de production. Cependant, ces pratiques augmentent les coûts de gestion des vergers et ont un impact négatif sur l’environnement. Les consommateurs étant de plus en plus soucieux de l’impact sur la santé et l’environnement des substances chimiques utilisées pour l’éclaircissage, les techniques actuelles de gestion des vergers sont amenées à changer et à être remplacées par le choix de nouvelles variétés ayant une production régulière.
Dans l’objectif de comprendre les fondements génétiques de l’alternance de production et de faciliter la sélection de variétés ayant une production régulière, la présente étude vise à (i) élaborer des méthodes d’évaluation de la tendance d’un arbre à l’alternance de production utilisables en sélection variétale, (ii) identifier les principaux gènes impliqués dans l’alternance, et (iii) initier l’étude des processus physiologiques sous-jacents à l’alternance.


Lorsqu’une plante pérenne sort de la période juvénile durant laquelle elle ne peut fleurir et atteint sa phase adulte en termes de compétences reproductives, une partie de ses bourgeons initie des fleurs chaque année. Cependant, cette production de fleurs peut être fortement réduite certaines années, conduisant au phénomène connu sous le nom d’alternance de production (Jonkers, 1979 ; Monselise et Goldschmidt, 1982).

L’alternance est caractérisée par des rendements importants de fruits de petit calibre les années “ON” et par de faibles rendements en fruits de calibre excessif les années “OFF” (Fig.1). Outre la fluctuation de la production, l’alternance chez le pommier provoque d’importants problèmes agronomiques tels que le niveau de rendement, la qualité des fruits, des dommages de fissure ou de casse de bois, une sensibilité accrue aux ravageurs, aux maladies et au froid.
 

Lire la suite...

Baptiste Guitton, Girad, UMR AGAP, Montpellier
David Chagné, The New Zealand Institute for Plant & Food Research Limited, New Zealand
Evelyne Costes, Inra, UMR AGAP, Montpellier
Conférence dans le cadre du Colloque scientifique de Rennes 2013

Voir la publication