Recherche

Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Création de Jacques Castagné (D.Ronflard)

Le label EcoJardin

Logo du label EcojardinLa gestion d’un jardin est intimement liée à sa conception et à son environnement. Cependant, les jardins sont aujourd’hui en majorité déjà existants et leur conception ne peut être revue qu’à la marge. C’est pourquoi Plante & Cité, en partenariat avec un certain nombre de collectivités territoriales (Besançon, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Orléans, Paris et Rennes), de gestionnaires privés (le groupe Pierre & Vacances), d’associations (AFDJEVP, AITF, ATTF) et du CNFPT, a développé un référentiel de gestion écologique des jardins et espaces verts visant à accompagner les gestionnaires dans l’évolution de leurs pratiques.

Ce guide méthodologique peut également aider les concepteurs, lors de la création d’un nouveau jardin, à intégrer les nombreuses contraintes dans la gestion à venir. Enfin, par un travail amorcé avec les établissements d’enseignement technique, cet outil pourra devenir un véritable support de formation.

Le référentiel est composé de huit domaines, reprenant les domaines d’intervention fréquemment utilisés par la profession : planifi cation et intégration du site (gestion globale du site en fonction de son organisation interne…), sol (connaissance, préservation…), eau (régulation des apports, diversifi cation des sources…), faune & flore (préservation de la biodiversité, choix des essences, non utilisation de produits phytosanitaires, limitation de la production de déchets verts…), équipements et matériaux (limitation de l’éclairage…), matériels et engins (gestion des carburants…), formations, public. Des parties spécifiques décrivent la gestion d’espaces particuliers tels que les cimetières, terrains de sport ou les arbres d’alignement.

Par ailleurs, le développement actuel de divers labels, par exemple « HQE » dans le bâti, pose question face à la nécessité, bien réelle, de faire connaître ces démarches au public, et en particulier les modes de gestion dans les espaces verts. Ces labels portent une double exigence : correspondre à de vraies pratiques écologiques et être facilement compréhensibles.

Le référentiel est donc associé à un label (EcoJardin) permettant une meilleure communication sur l’évolution des pratiques et une reconnaissance du travail eff ectué par les jardiniers. Des grilles d’évaluation, précises et communes, seront la base des audits en vue de l’attribution du label, mais peuvent également être utilisées par les gestionnaires comme outil d’auto-évaluation de leurs pratiques.

Le label, attribué site à site et valable pour 3 ans, sera accordé, après un audit réalisé par des organismes compétents et indépendants, au candidat dans un souci de transparence et de qualité. Un certain nombre de critères rédhibitoires conditionnent l’obtention du label. Ils sont au nombre de 7 et on peut en particulier citer : l’utilisation de produits phytosanitaires de synthèse, la présence de sols nus ou encore la présence de fontaines en eau perdue. Couvrant de multiples thématiques telles que la gestion de l’eau et des sols, mais aussi l’utilisation des produits phytosanitaires, le label contribue aux objectifs du plan Ecophyto 2018. La présentation s’axera autour d’exemples d’orientations et d’actions référencées dans le guide.

Lire la suite (Pdf)

Camille Jouglet
Chargée de mission Plante et Cité
Conférences et échanges Jardiner autrement - Saintes, 16 février 2012
 

Acheter la publication

 

 

Saintes Eplefpa de Saintonge La valériane Onema Ecophyto 2018 FranceAgriMer Soufflet vigne